Déminer le terrain en amont pour la prévention de risques !

_____la  culture française dans la "vraie vie" ____  ou ___ la "vraie vie"  mise en scène__

______________________avec le regard  artistique ...  et  pragmatique, pédagogique____

 

Vous êtes sur un site indépendant de toutes associations, réseaux, etc...

Les commentaires et informations culturelles, ci-dessous,
suivent la chronologie de l' Actualité
avec les plus récents en haut de cette page.


_________________________________________________________

28 avril 2017 : C'était  le Rendez-Vous annuel Landes et  Bruyères pour 2017  dans les Côtes-d' Armor
                        (15ème édition)

Avec un rayon de soleil,
on a marché sur… et vers le cap (Fréhel)

 

 

Faudrait-il attendre "another time" (une autre édition randonneuse)  pour s’exprimer
et exprimer (et vivre ?)  ses «pensées» ?

Proverbe  : «La parole est d’ argent, le silence est d’ or.»

Mais quand  le silence  gouverne  et  prend toute la place,
la parole  peut-elle  apaiser,  libérer  ?

Faut-il préférer la  Parole ou  le Silence ?

Ce qu’en disent des philosophes et linguistes sur ce site de l'académie de Grenoble :

-->   https://www.ac-grenoble.fr/PhiloSophie/logphil/notions/langage/methode/sujets/dissert/silence/silence.htm

Pourquoi voter ?

« Il faut qu’ une porte soit ouverte ou fermée » (Alfred de MUSSET)

"Seul on ne peut rien : il faut s' unir à l' heure opportune. (...) Isolée, l' aide se perd mais jointe aux autres à l' heure juste, elle agit." (GOETHE)

*   «Ah l’ argent, cet argent pour hisseur, empoisonneur qui desséchait les âmes,
en chassait la bonté, la tendresse, l’ amour des autres»

(chapitre 7 de l’Argent de Emile ZOLA)

*   Attention aussi au pouvoir  "Des silences (qui) en disent long."

"C'est souvent le premier pas qui est décisif comme dans les longues randonnées
qu'on entreprend....
Qui ne se décide pas à se mettre en route est un homme mort  :
aucun  fruit  n' est  à  attendre"
(Jacques MUSSET dans le Potager, école d' humanité)

Merci aux deux personnes inconnues qui ont proposé de me déposer rapidement dans ma ville après la rando ; Et surtout merci aux bénévoles costarmoricains (ils étaient 500 en cet événement 2017) qui nous ont accompagnés ; C'est aussi toujours très agréable de marcher avec vous.

Take care of yourself with your decision

_________________________________________________________

2 août 2016 : Pour les "vrais" humains et/ou les "vrais croyants" qui oeuvrent, dans la Sécurité,
                      pour  "les manifestations de la vie"   et en apprécient :  les sensibilités, les cultures,
                      avec ses représentations, ses symboles, (...) et  respectent celles et ceux d'autrui.

Ce n' est pas nécessaire d'  "être quelqu'un" dans la vie,
"ni  de passer à la télé"  pour être heureux  ou  Héros ...


Et l' individu qui vole ou détruit la personne, la vie ou les biens d'autrui
pour " faire parler de lui ou d' un autre "
ne sera jamais ni "un héros" , ni "un vrai homme" !


et   ocie.fr n'encouragera pas une "notoriété" de son nom.

                     
                     

18 juillet 2016 : une jolie chanson  pour les niçois(e)s, leurs promeneurs et amoureux, les vacanciers,
                          les ami(e)s  et celles et ceux qui aiment la vie...


"Nice, very nice

disent les vagues aux galets
en glissant le long de la promenade des anglais..."


chante Claude NOUGARO

-->   sur ina.fr


_________________________________________________________



"La musique de Rossini relève les têtes courbées

et donne de l' espérance aux coeurs les plus endormis."


Honoré de BALZAC
(1799 - 1850)


Massimilla Doni
dans La Comédie Humaine, Les études philosophiques
(1837 - 1839)


Dans la chaleur italienne, fasciné par l'opéra français et italien,
BALZAC explicite,
par la voix de son héroine, Massimilla Doni,
la polysémie d' oeuvres musicales et l' évoque à travers
son interprétation à propos de l' oeuvre Mose de ROSSINI :

" Les autres arts imposent à l’esprit des créations définies, la musique est infinie
dans les siennes. Nous sommes obligés d’accepter les idées du poète, le tableau
du peintre, la statue du sculpteur ; mais chacun de nous interprète la musique au
gré de sa douleur  ou de sa joie, de ses espérances ou de son désespoir.
Là où les autres arts cerclent nos pensées en les fixant sur une chose déterminée,
la musique les déchaîne sur la nature entière qu’elle a le pouvoir de nous exprimer. "

(Massimila Doni : page 588).

" La musique moderne, qui veut une paix profonde, est la langue des âmes tendres,
amoureuses, enclines à une noble exaltation intérieure. Cette langue, mille fois
plus riche que celle des mots, est au langage ce que la pensée est à la parole ;
elle réveille les sensations et les idées sous leur forme même, là où chez nous
naissent les idées et les sensations, mais en les laissant ce qu’elles sont chez chacun. Cette puissance sur notre intérieur est une des grandeurs de la musique."

(Massimilla Doni : page 587).
 

_________________________________________________________


Happy new year 2016 : En musique...

Vivement le printemps !


Discrets souvenirs préventifs 

Au "gentil" et à ceux qui vibraient au son du jazz et avec les arts figuratifs.
Comme BOWIE, ce créatif devenu raisonnable et observateur "visionnaire"
qui, au virage de la bulle internet, en avait anticipé "le bien et le mal"
mais aussi les risques, sa pluralité de sens...
Pionnier (dès 17 ans en 1964) pour la prévention de l' une des formes d'un harcèlement moral contre des hommes, après avoir reçu des moqueries (sexistes ?)
dans son environnement.

 

- Un jazz (made in France)
ou de la "matière pédagogique" pour l' Education/intégration à la culture française

       -->   c' était le groupe vocal TSF (ce groupe n' existe plus)

      ou
- A gentlemanly english accent (made in London)
       à déguster dans de rares apparitions
                                 on interviews or performances
                         

“Take a look at the…”
"Wonder if he’ll ever know… he’s on the best selling show"

lyrics extracted from David BOWIE 's song


Music love is not Fanatism !

Les uns seraient tentés d' assimiler les sens des deux mots : fan et fanatisme.

D'après des sources suivantes éducatives aussi confirmées sur le site prepabac,
ce glissement sémantique a pour origine un anglicisme "fan" emprunté à l' abréviation
du mot «fanatic» issue du latin "fanaticus"
qui a signifié "qui concerne le temple" avant de glisser vers "exalté" ou "inspiré par la divinité" ; "Fanaticus",
dérivé de "fanum" signifiant "temple", date donc de temps très anciens et a donné ce sens d' "illuminé"
au mot "fanatic"
parce que "des prêtres de Cybèle se livraient à des manifestations violentes au cours du culte rendu à la déesse."

D
ans nos sociétés actuelles, "Fan" n’ a pas une telle portée d'intensité.
Au 18ème siècle déjà, VOLTAIRE considérait les excès du fanatisme,
au-delà
d' une superstition,
comme une "maladie et contagieuse" par les agissements
du fanatique qui agit pour imposer une pensée unique.

"Etre fan" signifierait l' équivalent, dans la langue anglaise, de "to be fond" of music.
Les mélomanes (= music lovers) sont "fans" = "amateurs", admirateurs de musique :
Ils apprécient une voix, une mélodie, des sons, des paroles, un auteur, des créations,
sans être dans l' idôlatrie de certains fans.

Quant au fanatisme, le mot relève d'un autre champ lexical, celui de l' obscurantisme :

«Rien n'égale la puissance de surdité volontaire des fanatismes».

écrit Victor HUGO dans William Shakespeare livre /III/I/3
 
et

«Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre,
ce que la rage est à la colère.
Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités,
et ses imaginations pour des prophéties, est un enthousiaste ;
Celui qui soutient sa folie par le meurtre, est un fanatique.»

écrit VOLTAIRE dans son Dictionnaire de 1764, en page 190.


-->  Sources : citation philosophique expliquée / commentée sur prepabac.org

Vrai et faux leaders ?
ou Créateurs et Suiveurs ?

La musique de David BOWIE a rempli des stades jusqu'en France à partir des années 80 après sa rédemption berlinoise pour réapprendre à vivre sans artifices et sans masques.

Après, en juin 1983, les 180.000 spectateurs, librement rassemblés pendant 2 soirs
à l' hippodrome d' Auteuil de Paris, la nouvelle génération de fans a découvert un "Bowie" renouvelé en personae plus sage de business man, bien loin des années 70 exaltées avec son personnage 
icônique "Ziggy Stardust".
L'artiste "transgénérationnel", babyboomer et adolescent "mod", a plu et trouvé un écho dans des générations aux valeurs et tendances diversifiées : 60's, 70's, 80's, 90's...


Le créatif
a été leader d' influences  alors qu' il créait
avec sa singularité
et sans l' imposer... "Not reaching the expectation of an audience" , as he said.
 

 
Serait-ce, là, l' une des différences entre les vrais et les faux leaders ?

Le vrai leader rassemblerait-il parce que sa création plaît ?
Le faux leader aurait-il besoin de voler les talents d' autrui
ou de
ceux qui ne pensent pas comme lui,
pour nier/discréditer leurs valeurs,
pour déformer/détruire/effacer leur passé culturel
pour re-construire l' Histoire : la sienne ?

Le faux leader s' imposerait-il par des manipulations ou par la force pour rassembler ? Tel leader détourne t-il le sens de mots, d' usages, la réalité de faits, voire de religion ?
Est-ce que le changement voulu par un leader et auquel il nous entraîne
créé des confusions, déstabilise ?
Est-ce qu' une déstabilisation permet d'enrôler plus facilement ?
Une violence et/ou menace d'intimidation
seraient-elles utilisées pour la faire organiser ?
Quel serait l' intérêt pour tel leader ?
Uniquement son intérêt personnel et/ou lucratif ?
ou une montée en puissance ?
S'il y a eu discrédit, à qui profite t-il ? Quels sont les liens ? etc...



Bowie's Leadership :
is and is not

Le mot "leader" vient du verbe anglais "to lead" qui signifie "entraîner, guider" ;

David BOWIE a attiré des foules mais il n'a pas cherché à les transformer,
ni cherché à retourner l' esprit d' êtres humains pour les faire adhérer à le suivre.

Ce chanteur a marqué notre civilisation de ses empreintes artistiques dans plusieurs domaines (musique, peinture, mime, cinéma, théâtre) et sur plusieurs générations ;

Des chanteurs ont reconnu avoir apprécié son style musical et marché dans les pas de certaines de ses influences glamrock des 70 's ou new wave des 80's ou avec ses mises en scène androgynes : Christine and the Queens, DURAN DURAN, Joy Division, Robert Smith des CURE, le groupe brit rock SUEDE, etc...

Mais BOWIE n' était ni meneur, ni réseauteur, ni copieur de recettes de manipulation de masses. Ce n'était pas un "joueur de pipeau" tel la légende du joueur de flute qui entraîne les enfants de Hamelin dans son sillage... ;

Il était créateur de musique mais il ne nous a pas "joué sa musique" dans le but de nous entraîner ailleurs, nous former (ou déformer ?) avec une "vision".. ou une "vision globale" !
 D'ailleurs, face au déchaînement des foules (la bowiemania) lors de ses représentations en "Ziggy", le chanteur a lui-même voulu mettre un terme au culte de cette icône
pour se réinventer sur scène sous une apparence différente, plus traditionnelle ;

Il aimait créer, se métamorphoser, se théâtraliser mais il ne cherchait pas à influer
pour "donner du sens" à la vie des spectateurs.

Créatif, partagé entre la musique et la peinture, il se décrivait comme "quiet"
tels les vrais créateurs qui travaillent souvent seuls pour pouvoir réfléchir à l' Art, composer leur création ;

Artiste sociable, ouvert sur les autres cultures et à la Diversité, une "vraie" Diversité,
c'est-à-dire sans aucune discrimination : ni sociale, ni des femmes !
Au contraire, BOWIE a toujours montré apprécier sincèrement la féminité
 et la sensualité de la gent féminine ! BOWIE respectait ses groupies et refusait
de divulguer (et de se glorifier avec) le contenu de leurs lettres privées.

Au cours de reportages et d' interviews médiatisées, d'autres musiciens l'ont présenté
comme un "nice guy" charismatique ;
Iggy POP assure même que Bowie l' a sauvé.
Il a aussi créé un album pour LOU REED ;
Il a joué avec ses confrères sans rivalités ;

En 2008, Une espèce d'araignée a été dédiée à son nom en hommage
à son concept album sur "The rise and Fall of Ziggy and the spiders from Mars".

Il n' était pas dans une bataille de leaders, ni pour un leadership,
ni pour afficher des trophées.
Il ne créait pas de compétitions : ni avec d' autres leaders musicaux,
ni entre les membres de son club de fans. Ses "fans" étaient libres ;
Il ne les a pas entraînés dans des "projets" sacrificiels, ni ses "followers"
à créer des groupes, ni des communautés pour organiser un "espace".
(Le communautarisme ne vise t-il pas parfois à créer des exclusions et discrimination ?).

Parfois, dans les réseaux "ouverts", "IRL (= In Real Life)
des noms de membres et visiteurs / spectateurs
ne sont-ils pas recueillis pour être ensuite "incités / instrumentalisés / coachés"
à travailler "à l'oeil" pour organiser la com' et l' étendue d'un réseau "IRL" ?
Le chanteur n'a pas entraîné de fans à se fanatiser pour se sacrifier en "héros d'un jour" ;
Il n'a pas essayé de nous attirer en proposant l' offre d'une reconnaissance
pour diffuser notre nom...par le moyen d' un "projet" qui "nous mettrait en avant"
et serait médiatisé pour qu' il se retrouve pris en photo à côté de signatures,
célébrités et pour
"passer à la télé" ?

Il ne nous a pas commandé une "mission" pour finalement s'approprier une action destructrice à médiatiser sous le nom d'une autre signature "qui fait bien",
de  tiers ou d' une organisation à orienter (ou désorienter ?) ou à faire rabattre ?

Quand, en 1977, il chante "heroes" 
ce n' est pas pour un "rabattage" ni pour faire "abattre dans le dos"
"just for one day",
ni pour exclure, ni inciter à la haine, ni pour voler leur énergie,
ni pour salir/détruire leur nom, leur vie, pour l' infiltration / l' invasion d' un autre
mais,
"Though nothing will, Drive them away, We can beat them"
la chanson conclut : "Then you better not stay, But... (mais)
... mais lueur d' espérance ? : "We could be safer".


No safety = no heroes !

Plus discret à partir des années 90, il a eut raison de préserver le secret
de ses joies en famille et en couple avec sa jolie lover ;
Les suisses ont su protéger le secret de leur intimité.
Rideau !  Respectons l' intimité des vies privées.

En 2000, dans son interview par Jeremy PAXMAN pour la BBC,
il s' est exprimé (entre autres) sur internet et avait anticipé les implications potentielles
de cette technologie (le world wide web) sur la société et la musique. 

Fort de ses 30 ans d' expériences musicales et de la vie,
ce conceptualiste (ainsi qu'il se décrivait), nous a alerté sur ce qu' il pressentait
des conséquences du réseau virtuel
mais sans avoir cherché à imposer "une vision globale du web".


  --> David BOWIE : BBC's interview by J. Paxman (sources sur Factmag.com)


la vision du web en 2000 selon BOWIE :
"Interpretations, fragmentation and pluralism"

Dans cette conversation préventive avec David BOWIE,
personne n' a imaginé de "complot" ;
Son expression était objective sur un futur anticipé à propos des risques
du réseau virtuel, la façon dont le public va se l' approprier :
cet espace d' inter-relations avec les contextes, contenus, éditeurs,... ;

Extraits de cette Interview par Jeremy PAXMAN pour la BBC :


"Until mid seventies we were living on creative society. (...)
before
singularity disappears (...) and now we’re living in total fragmentation, (...)
pluralism (...) There are always two, three or four size to a question. 
The potential of what internet is going to do to society both good and bad is unimaginable ; With internet, we are at he cusp of something exhilarating and terrifying
He laughed about : "Alien life form (…) ; It’s a life on mars. Yes it's just landed here.
"Actual context and the state of content is gonna be so different to anything"
The interplay between user and provider would be so unsympathetical ;

It’s going to crush the ideas about what medium are all about ; It’s happening in every forms.
(...) It’s the idea that the peace of work is not finished until the audience
come to it and have their own " interpretation "
;
And what the piece of art is about is the great space in the middle ;
The great space in the middle is what the 21st century is going to be all about.


 Comment comprendre les mots :  INTERPRETER et  INTERPRÉTATION ?


(sources des définitions en italiques : le Centre de Ressources Textuelles et Lexicales, sur : cnrtl.fr/lexicographie)

La signification du mot interpréter  varie selon le domaine de son utilisation : linguistique, militaire, juridique, psychologique, les Arts : le théâtre, la photographie, etc…

a) Dans les métiers des langues étrangères, l’interprétariat est la profession de «celui qui traduit les paroles d'un orateur ou le dialogue de deux ou plusieurs personnes».Dans son sens ancien, le mot interprétation correspond à la fois à «l’Action de traduire un texte d'une langue dans une autre et au résultat de cette action».

L’interprétariat simultanée orale implique une gymnastique intellectuelle rapide et plus intense qu’une traduction commerciale, économique, littéraire.
«En live», l’interprète peut avoir à résumer ou synthétiser sa compréhension instantanée/automatique de la pensée et l’expression de l’orateur et ce, dans la culture et civilisation d’origine (de l'auteur) et dont il a la tache de retranscrire en des mots qui doivent faire sens et être cohérent dans la culture (d’arrivée) des récepteurs, les auditeurs.

Un traducteur littéraire, en revanche, s’attachera à retranscrire avec exactitude tous les mots et leur sens pour l’auteur et le traducteur aura le temps de la réflexion.

b) L’Interprétation d'un décret, d'une loi est le fait de «dégager le sens exact d'un texte qui serait peu clair, d'en déterminer la portée, c'est-à-dire le champ d'application temporel, spatial et juridique ainsi que l'éventuelle supériorité vis-à-vis d'autres normes».

Dans les secteurs juridiques, militaires et des langues étrangères, l’interprète ne peut donc pas se départir d’une grande rigueur, de qualité de cohérence intellectuelle et de neutralité, d’une vive attention aux détails, (aux virgules !) et aux nuances pour une intelligibilité instantanée du discours et une perception directement compréhensible par l’auditoire tout en respectant scrupuleusement la culture contextuelle de l’auteur ;

c) Dans le secteur artistique, cette fonction et la compétence d'interpréter n'ont-elles pas, au contraire, une connotation beaucoup "plus personnelle et libre", avec la mise en œuvre d'une imagination non moins aussi réfléchie ?

d) Dans un sens plus large et dans la vie quotidienne, interpréter consisterait à «expliquer, chercher à rendre compréhensible ce qui est dense, compliqué ou ambigu et le résultat de cette action».
Interpréter aurait donc toujours une valeur positive et de compétences sauf dans le domaine de la psychologie. Mais, dans certaines situations d’interactions sociales, interpréter peut être parfois perçu avec une nuance péjorative telle que «donner un sens personnel» «parmi d'autres possibles, à un acte, à un fait, dont l'explication n'apparaît pas de manière évidente». 

                                                              *  *  *
Nonobstant ce sens différencié imparti à l'acte lui-même (interpréter), le résultat de l'action (l'interprétation) peut aussi être infondé, faux, contestable.

Dans tous les cas, fusse t-elle "très personnelle", "imaginative" ou rigoureuse (quand traduction de matériaux de textuels linguistiques ou juridiques), la production de l' action "interpréter" peut aussi être bonne ou moins bonne, juste ou fausse.
De la même manière que certains interprètes du droit (diplômés en droit)
sont bons et d’autres moins bons.

Dans le domaine du Droit, faire une "mauvaise interprétation / appréciation de la règle" de Droit ou de faits n'est-il pas aussi qualifié comme «erreur de jugement» ?

«Une erreur» étant, selon des définitions :

- «un acte de l’esprit qui tient pour vrai ce qui est faux et inversement
-
ou «le fait de se tromper»
- ou «une faute commise en se trompant»
- ou «une opinion fausse» et «l’état qui en résulte»…


En 2000, BOWIE exprimait librement ses émotions

et opinions / convictions préventives
à l' aube d' internet dont BOWIE précisait : "It's not a tool, it's a medium".

Les anglicistes, linguistes ou des anglophones auront évidemment
d’ emblée interprété, saisi le sens (sans besoin de traduire)
que ce mot anglais "medium" n' a évidemment pas la signification
du mot "medium" en français mais fait référence à nos "médias".

L’origine du mot «medium» est latine et signifiait au sens propre "milieu"
et au sens figuré "lieu accessible ou exposé aux regards de tous".

Le mot français « media » est un emprunt à l’abréviation anglaise
de l’ expression "mass-media" traduit par « moyen de communication de masse ».

Le chanteur aurait donc souhaité exprimer que le web (= "tissus" ou "toile" en français)
n' est pas qu' un simple "outil" mais c' est un «medium»
c’est-à-dire un milieu / lieu accessible et exposé au regard de tous
reprenant l’acception de "moyen" de communication de masse.

Le www pour world wide web est donc traduit littéralement
en français par  : Toile (d' araignée) mondiale.

So,
How are we protected from the web hunts ?
___________________________________________________

" Un homme averti en vaut deux ! "

________________

___________________________________________________________

Agenda culturel :

1 - des rendez-vous avec "la vraie vie"

2 - des spectacles d' humour sur le travail

3 - quelques adresses art'  préventives

4 - des communications pour des spectacles solidaires

_________________________________________________________

1 - des rendez-vous avec "la vraie vie"


Juin 2013 :  pieds  sur terre  ou  les yeux  dans l’eau ?
                   La Normandie invite à un  retour à l'essentiel :
l'eau et le sable,
                   les deux ressources naturelles les plus consommées sur la planète

- 31 mai et 1er juin 2013 : Journées d’ouverture sur la Construction et ses minéraux (granulats, sables et graviers, béton, terreau) en territoires normands

-->  organisée par l’ UNICEM avec  quelques une de ses industries pour recentrer le débat sur l’essentiel pour la protection durable de la population française :

                 La construction de logements pour un toit et surtout des murs
                                     "décents et protecteurs " pour tous !

                  et surtout là où le manque et les besoins sont les plus criants :
                               en Ile-de-France, près des sources d'emploi...

  


- 1er juin 2013 : se jeter à l'eau pour la fête « nuit de l’eau » avec des baignades solidaires en piscines dont les fonds récoltés entre 17 heures et minuit seront reversés dans le cadre du programme de mesures WASH pour donner accès à l' eau aux enfants du TOGO qui ne l'ont pas.
Cette opération caritative organisée par l'UNICEF et la fédération française de natation est de nouveau portée cette année par le nageur Alain Bernard

--> la nuit de l'eau.com

- 2 juin 2013 : la base navale de Cherbourg célèbre le bicentenaire de son installation et son rôle protecteur essentiel dans le sauvetage et la sauvegarde, le développement et la préservation de l’environnement humain et maritime sur la façade du Mont St Michel jusqu’à la frontière belge

- Exp' eau pour tout savoir sur l'hydrologie jusqu'en décembre 2014
  -->  à la maison du parc régional des marais du Cotentin et du Bessin


- Des escales « hautes en couleurs marines »  en Normandie
  pour apprécier l’attrait des peintres impressionnistes pour l’ eau et les ports
  comme Le Havre, Dieppe, Rouen ;

Normandie-impressionnistes.fr : Des conférences, des concerts, et toutes sortes de belles créations à revoir...  jusqu’au 29 septembre 2013 ;
Cinq expositions phares à Rouen, Le Havre, Giverny et Caen et dans d'autres villes normandes tranquilles à l’écart de l’effervescence des stations balnéaires plus fréquentées.

Sur le cap de La Hague, le manoir du Tourp expose aussi des affiches balnéaires



- Prise de recul sur  un événement  "pour tous" :


Un coup d'oeil dans le "rétroviseur" pour éclairer l'actu

-->  Landes et Bruyères 2013

Près de 1000 coureurs se sont élancés samedi  4 mai 2013 pour chacune de ces 11ème courses de Landes et Bruyères organisée par la ville d’ Erquy et ses partenaires qui ont respecté la consigne sécurité de ne pas dépasser plus de 2000 coureurs dans les  caps afin de préserver la nature du site.
Les pistes des 500 cyclistes pour la 19ème «Costa », 429 randonneurs pour les 15km de la  rando du Cap d’Erquy, presqu’autant pour celle sur Fréhel et 125 encore présents le lendemain pour les 15 km de la rando sables d'or-les-Pins étaient encadrées par la protection civile avec tous les bénévoles de la ville "habillés de rouge, jaune ou vert" pour guider aux croisées des chemins.
Pour les couples de sportifs, une garderie animée de leurs enfants fut même  prévue pour assurer leur sécurité car les parents n'auraient pas voulu leur faire courir un risque de "courir avec des poussettes"...

L’inscription était libre, sans distinctions sur la "situation de famille"  ni sur "l'origine" et sans aucune obligation à un quelconque engagement sinon celui de respecter la charte éthique de bonne conduite dans l'espace naturel : "ne pas y jeter ses déchets, ne pas faire de hors piste, ne pas doubler dans les zones non autorisées", etc... Et bien sûr, sans qu'il fut nécessaire de le rappeler puisque nul n'est censé ignorer la Loi, d’être comme tous les jours... un "être humain et social de qualité", c’est-à-dire respectueux du code civil : respecter autrui, ses droits, l'intimité de sa vie privée, ses libertés, ses souhaits et désirs…, etc.
L’accueil des organisateurs fut soigné avec, pour les randos à mi-parcours,  des pauses dites «ravitaillement» à faire pâlir les envieux :  à volonté des huîtres, des crêpes, des gâteaux,  des jus de fruits et dans la joie et la bonne humeur au son de deux joueurs de biniou. Le soleil a même défié les vents contraires et était aussi au rendez-vous.

L’événement Landes et Bruyères 2013 a offert un bel exemple de mixité sociale et d’ouverture à la Diversité, la vraie : la Diversité en âges, "genres", "niveaux" physiques et sociaux avec des pros qui ont couru aux côtés de sportifs plus occasionnels ; Dans les randonnées, même les blue-jeans furent acceptés sans aucuns commentaires mais les bonnes chaussures de marche étaient toutefois recommandées. Chacun à son rythme quand la cadence des premiers en tête de la marée humaine  a été "soutenue" dans l’élan de "marcheurs chevronnés" et de plus jeunes qui ont enchaîné les dénivelées jusqu’à la ligne d’arrivée en moins de 3 heures et jusqu'à 6 kilomètres à l'heure... 

Evidemment, ces libérations d’énergies, cheveux au vent dans le grand air, ça ventile les bronches et ça décoiffe...
Après l’effort, les jogging et ti-shirt (des "petites tenues"
selon certaines dames d'un autre âge) étaient à l’honneur et tous, avec les vacanciers du week-ends, ont marché paisiblement le long du boulevard de mer, en groupes, en famille, par deux, par trois, … endorphines, poumons et mollets regonflés à bloc, dans l’ambiance chaleureuse des spectateurs admiratifs de ce défilé de leur(s) bonne(s) forme(s).

Une  vraie Manif ’ de Développement Durable et vraiment pour tous à l’image de la Diversité de la France et de ses valeurs républicaines :  Liberté,  Egalité,  Fraternité  !

Une performance dans un site protégé, non pollué, classé "Natura 2000", c'est une opportunité rare et unique car il faudra attendre l’année prochaine pour la recommencer…

 


- 26 mai 2013 :  Nature  ou  Culture ?
  pour des rendez-vous programmés "pour tous..." dans toute la France

--> dernier jour de la Fête de la nature

--> premier jour (1ère édition) de la Fête de l' Estampe

L' estampe est une oeuvre unique dans sa matrice qui peut être gravée en creux, en
relief, composée à plat (lithographie, sérigraphie, pochoir, monotype) ou plus récemment par infographie/informatique mais cette oeuvre a la particularité de pouvoir être multiple dans sa reproduction en nombre.



- Rendez-vous avec des jardins
  qui, en mai, redécouvrent leurs charmes

-->  les 18 et 19 mai 2013,  le golf de Paris Country Club
ouvre les portes de son club house, une demeure
"style anglo-normande" du 19ème
et organise des rendez-vous avec les voitures mythiques (à louer) du club de location :

Paris Automobile Classic Club      -->  pacc.fr

pour voir plus loin devant grâce à quelques coups d'oeil dans un vrai rétroviseur des années 60's et 70's  au volant de belles carosseries mythiques : Mercedes, Triumph, MG, Citroën, Simca, ...
et se faire plaisir et/ou pour un cadeau surprise à ses proches, clients, collaborateurs, ...

- Dans le Bois de Boulogne-Billancourt (situé sur Paris 16ème) :

  --> Dimanche 19 mai à l'hippodrome d'Auteuil,
  le
   grand  Steeple Chase d' Auteuil :
  la plus grande course d'obstacle de chevaux et jokeys au monde

  --> jusqu'au 20 mai, le Jardin d' Acclimatation
  donne rendez-vous avec la Bretagne
à ceux qui veulent "la voir en peinture" ou
  dans ses symboles "clichés" : spécialités culinaires, folklore ;

  Au programme, plus de 300 artistes avec des activités manuelles ludiques pour enfants,
  des concerts (des bagads, de la douce harpe celtique, etc..)

  {Parenthèse : jusqu'au 26 mai, pour les bretonnants qui en redemanderaient :
   la fête de la bretagne
c'est partout dans plusieurs coins de France}

  ---> l'architecture des bains de mer : la place de la Bretagne dans le patrimoine français
 
Etude par Bernard TOULIER Conservateur en chef du patrimoine CNRS, unité mixte de
  recherche n° 22


 - Les Jardins de Bagatelle : Un rafraîchissement au calme à l'approche de l'été
   qui revient...
pour goûter au romantisme discret du château du 18ème siècle,
   sa roseraie  et son parc paysager avec ses grottes, ponts, paons majestueux, ...

  - Son restaurant "Le Jardin..." reprend aussi son service du soir à partir du mois de mai
    et si ses terrasses sont ouvertes à tous en après-midis, les nuits des week-ends
    d'été,  les jardins se transforment en une piste de danse "plus réservée"

  - les 18, 19 et 20 mai : concerts classiques... pour tous à l' Orangerie
    -->  Les musicales de Bagatelle, parrainées par la Banque populaire et dirigées
    par la harpiste  Marielle Nordmann

   - Concours international de roses en juin

- A découvrir : les autres lieux enchanteurs du bois avec des bonnes tables
  pour les soirées et des salons de thé en après-midi
pour converser en toute tranquillité
  dans des écrins de verdure
à l'abri du bruit et "des bruits" ambiants dans la ville ...

- Un endroit charmant accessible par un bac ou en barque : Le Chalet des îles

- De l'autre côté de la Seine, au coeur de l'hippodrome de St Cloud : Paris Country club
  avec un choix de loisirs : piscine avec spa, soirées cinéma /restau dans le manoir, ...


- Prochains rendez-vous de marathons et trails en bords de mer :





- Après le 30 avril 2013 "International Jazz day"   -> site UNESCO

 
et après des marathons dans la pollution de villes…
  des défis "nature" dans le grand air marin ?

- le 5 mai 2013, c'est la fête du jogging en bords de mer ! ... pour tous

avec pleins de rendez-vous pour se désintoxiquer  (des airs "confinés au diesel" et avec des chaudières non-aérées et surchauffées de l’hiver)
dans le bon air ïodé des Côtes d' Armor
dans des zones de territoires bretons "classés", protégés "DD", aux populations préventives motivées dans leurs actions concrètes en Développement Durable :


Marathon de la baie du Mont Saint Michel et/ou Abbaye du Mont avec sa "merveille", ce cloître du film récent de Terrence Mallick "A La Merveille" (avec, entre autres Ben Affleck, de nouveau dans un personnage "réservé" mais avec un rôle moins glorieux que son rôle protecteur d'exfiltreur dans son précédent film bien récompensé ARGO)

L’abbaye et le monastère du Mont-Saint-Michel auraient été fondés, selon la légende, après trois «apparitions» de l’archange saint Michel dans les rêves de l’évêque d’ Avranches en 708 avant que ce site ne devienne, en 1979, le premier site français classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

-> Costarmoricaine cyclotourisme : 100, 80 ou 60 km en vélo

Rando du cap d' Erquy- vue du cap sur la plage et l'îlot St Michel  à l'horizon

-> Week-end nature Landes et Bruyères 2013 organisé dans le
    grand site Natura 2000 des caps d’ Erquy et Fréhel les 3, 4 et 5 mai 2013 avec :

    - Des courses de  32 km ou 14 km ou les 6 km réservés aux femmes de
      la "course des sirènes" du nom de l'emblême "sirène" de la ville organisatrice, Erquy

    - Des randonnées pédestres, en kayak ou à cheval le long des sentiers côtiers et
      sur sable fin comme la plage de "Sables d’Or près des dunes" chantée par le rocker
      rennais Etienne DAHO, fleuron de la pop française dans Tombé pour la France, et
      dans son album Corps et Armes (Duel au soleil et des frissons avec sa préférée
      Ouverture)



l' archipel de Bréhat

-> "Pas envie ou pas en situation de" courir, ni de marcher 15 km,
    
ce
s deux caps protégés sont ouverts et adaptés à la Diversité de souhaits,
     possibilités, accessibilités et budgets avec au choix :

  - Le grand air sur le cap d'erquy sur des pistes de randonnées pour tous
     et
prévues pour les  personnes en situation de handicap, avec des fauteuils
     roulants ou des familles avec poussettes.

  - Découverte des caps sur l'eau à bord d'un vieux grément reconstitué "la
    Sainte Jeanne", mini-croisière dans l'archipel de l'ïle de Bréhat et ses 80 ilôts, etc...

    De grandes étendues de sables dorés et des petites criques plus discrètes pour se
    vitaminer (en vitamine D) aux premiers rayons du soleil sur la côte ouest ;

    L'eau de mer est certes "fraîche" (en mai, elle est même "glacée" à 9 degrés) mais
    elle est certifiée "non polluée" et son système de gestion de la qualité de ses eaux a
    été audité et est certifié par l'organisme agréé Bureau Veritas depuis avril 2012...

 
                le plus beau trou de golf d' Europe :  le n° 11 du Golf de Pléneuf Val-André

   

-> La Golf Armoricaine :
    Challenge de GOLF
du 1er au 4 mai 2013 dans 3 golfs sur les 11 golfs qu'offrent
    les Côtes d'Armor

  - Des lieux emplis d' Histoire et d'histoires : les chateaux de BienAssis, de La
    Hunauday, etc..., l’ Îlot Saint-Michel et sa chapelle, le Fort la Latte, des cités
    médiévales  (Dinan, Quintin, Moncontour, Saint-Malo, etc...),
   
l'architecture balnéaire des somptueuses demeures du siècle dernier à Dinard


Dinard était connue dès 1889 comme "la 1ère station balnéaire de France" et était devenue le rendez-vous des grandes familles royales européennes, industrielles, du négoce, de la politique et des Arts et Lettres..
Ces villas majestueuses (et originales pour certaines) sont aujourd'hui protégées par une zone de protection du patrimoine architectural (ZPPAUP)

  - Des bonnes tables pour goûter les saveurs et douceurs locales (les crèpes
    suzette ou dentelle, la sucette du Val-André (spécialité de cette station depuis 1928),
    les "fruits de la mer" pêchés en baie de Saint Brieuc : araignées, homards, poissons,
    l'huître de Fréhel, praires, amandes, moules de Bouchot (label AOP)  etc...
    et la précieuse coquille
Saint Jacques vénérée par les pèlerins de Saint Jacques
    de Compostelle en Galice où elle  fut découverte dès le Moyen-âge.

 - Les spots balnéaires des caps :
   .  Sables D’or-les-Pins (en 1927, cette commune de Fréhel labéllisée station
   climatique concurrençait alors Deauville et La Baule jusqu'à la crise de 1929)
   . Pléneuf-Val André station fondée vers 1880

   offrent, entre autres : 
   deux golfs 18 trous, dont l
e Golf du Val-André avec son renommé «numéro 11»
   (le plus beau d'europe et l'un des 500 plus beaux du monde).

   le spa thalasso marin "4 étoiles" de Val André
   et un hammam dans les 180 m2 au Spa des sables


  

Erquy, plage du Caroual, après le championnat de France Jeunes de Chars à voile 2013

et en proximité :

des bases nautiques avec écoles de voile et plongée à Erquy (locations de
  
char à voile, catamaran ou des cours ou stages pour des sensations
   "extrèmes" en jetsky, rando segway ou le tout nouveau flyboad ; Tout le matériel est
   fourni, douches chaudes et accessibilités adaptées aux personnes à mobilité réduite)
--> Nautic motor evasion.com : site de sports d'évasion sur l'eau en Bretagne

-  des cinémas-théâtre, la médiathèque d' Erquy, des galeries d'art, musées, des
   conférences culturelles et économiques, des stages de peinture
,
des piscines, ... 

de jolis domaines, manoirs, hôtels et des plages pour buller avec un polar 
   ou avec l'humour du marathonien Gérard EJNES, Rédacteur en Chef de l'Equipe et à
   France Football dans son livre "Chéri (e), je pars faire une course"
publié aux
   éditions Prolongations  
-->  voir sur runners.fr
  
des gîtes avec des séjours "atelier cuisine" ou santé/Bien-être

- des lieux dédiés aux bambini : parc acrobatique, des centres d'activités pêche et
  nature (Jugon-les-lacs, Lanvallay, ...), des stages sportifs variés sur eau ou sur terre,
  des ateliers en bibliothèque à la hauteur des "bébés lecteurs"  etc...


le jour se lève sur Saint-Malo (vue du ferry)

- "Filer à l'anglaise" pour se ressourcer dans un petit paradis :
 
   Rendez-vous entre le 4 et 6 mai à Jersey pour le Jersey Boat Show
 
   ou entre le 11 et 18 mai 2013
pour sa  Spring walking Week 
-> le routard

(Depuis la réouverture en février 2013 de la ligne anglo-normande Blue island, l’ île de Jersey est redevenue accessible en 1 h depuis Paris Charles de Gaulle… )



- "Faire salon dans un hall"  au bon moment, au bon endroit

  c'est du 20 au 24 mars 2013 à la porte de Versailles

  avec un grand choix de découvertes dans plusieurs secteurs au choix :

--> le salon mondial du Tourisme du 21 au 24 mars

--> le salon du Golf du 22 au 23 mars

--> le Bâtiment et la Ville durable : salon ECOBAT du 20 au 22 mars

--> la Formation et l' Evolution professionnelle du 22 au 23 mars

--> le salon du Livre du 22 au 25 mars

et pour les hommes et les femmes qui préfèrent la "culture physique" pour "sculpturer" leurs muscles :

--> le Mondial Body Fitness Form expo du 22 au 24 mars

ou la culture Bio :

-->  le salon Vivre autrement du 22 au 25 mars c'est ailleurs : à Vincennes


- Encore des Rendez-vous "coups d'oeil rétroviseur"
  avec des livres et des affiches

-->  le salon du Livre Ancien, Estampes, Dessins

      26, 27, 28 avril 2013 au Grand Palais, Paris


à ne pas confondre avec le salon du Livre et Papiers anciens, pour voir plus loin que les "oscars et les césars", et honorer le cinéma des années 60 's et 70 ' s  :

-->  le salon du livre et papiers anciens

       du 3 au  11 mars 2013 (dernier jour inclus), Porte Champerret, Paris

       un petit salon sympa qui revisite des affiches de stars du ciné
       aux côtés d'autres souvenirs :
       livres, gravures, dessins, BD, livres pour enfants, photos, cartes à jouer, jouets, ...


-
Rendez-vous avec des fictions, des actrices et des acteurs

pour voir ou revoir les 45 films, nominés au moins 1 fois pour le césar 2013, rediffusés dans 2 cinémas : Le BALZAC (Champs Elysées) ; 3 Luxembourg (St Germain-des-prés) 

--> Programme des films de cette Année Cinéma du 6 au 19 fév. 2013
organisée par l'Acad
émie des arts et techniques du cinéma
(sur Figaroscope)

-->  vidéos des bandes annonces des films diffusés en 2013


- Rendez-vous avec le rêve
  des belles voitures

  --> salon Rétromobile du 6 au 10 février 2013, à Paris porte de Versailles

   Lors de la vente aux enchères par Artcurial Motors cars du 8 février à partir de 14 h
   la  FERRARI TESTAROSSA de Alain delon sera mise en vente...


- Rendez-vous avec la réalité
  du chômage et les rouages (cachés) de Pôle Emploi

  -->  Emission TV "Les infiltrés" de D.PUJADAS présentée par Marie DRUCKER

  le 1er février 2013, sur FRANCE 2 à 22 h 50

_________________________________________________________

 
 
 

ocie.fr aime bien rire

Secréteur d'endorphines comme le sport,  le rire n'est pas seulement un "anti-stress"  !
Par temps de crise, le rire est  devenu un bien nécessaire pour le  corps et  l'âme.


Rire, le Meilleur des Remèdes  !
  titre Le Parisien du 22/10/12
dans un article de Bénédicte de Montvallon qui explique
comment  les mécanismes du rire apportent pleins de bienfaits physiques et psychologiques (autres que ceux déjà connus
de
neurotransmetteur de bien-être
et  inhibiteur de douleurs)
.

--->  pour lire l'article en ligne 
et y réagir sur Le Parisien



 

Puisque les comiques sont de fins observateurs
"bons pour la santé" ;
Puisqu'ils sont des libres penseurs
qui ne peuvent pas faire semblant d'avoir du talent
et vu les effets pédagogiques et stress' préventifs de leurs idées,

ocie.fr soutient  ces comédiens
qui, avec  "leurs pieds sur..." le "plancher",
leur  "tête dans les..."   terrains,
un   "regard distancié", 
ouvrent nos yeux et,
de rires spontanés,
les font pétiller...


________________________________________________________

2 - des spectacles d' humour sur le travail


en 2013 :

- Le comédien Dominique Rongvaux dans :  Eloge de l' oisiveté 


  --->   le 15 mars 2013, salle Lebournot à Aubenas en Ardèche

--->   le site sur le spectacle

Une conférence-spectacle jubilatoire à partir d'un essai intitulé Éloge de l'oisiveté du philosophe et prix Nobel de littérature Bertrand Russell ;
Le comédien belge Dominique Rongvaux propose un spectacle ludique sous forme de questionnement sur la place du travail dans nos vies, sur la valeur de l'argent, sur notre rapport au temps et à l'urgence.

_________________________________________________________

en décembre 2012 :

- L'humoriste TOPICK dans son spectacle : Fou normal !

--->   la vidéo bande annonce du spectacle

les 6, 7 et 8 décembre 2012  à l' Entrepôt de Mulhouse

--->   pour réserver via le site de l' Entrepôt

-->   le programme culturel de  l' Entrepôt à Mulhouse

_________________________________________________________

en avril 2012 :

L' humoriste Nicolas de la BAUME dans : Entreprise de tête
au théâtre de l'AKTEON à Paris

-->   vidéo

Plus de la moitié des salariés français déclareraient souffrir au travail. Un malaise qui bien que tabou fait pourtant l’objet de ce one man show engagé :  " Entreprise de tête".

__________________________________________________________

All the world ' s a stage,
And all the men and women, merely players ;
They have their exits and their entrances,
And one man in his time plays many parts...


(in the voice of Jaques, Act II, Sc. VII)
from AS YOU LIKE IT  by  William SHAKESPEARE
written between 1598 and 1600

________________________________________________________

3 - quelques adresses art' préventives

THEATRE D' ENTREPRISE

des pistes d'acteurs "pro" :

--->   la société Changement de décor

--->   la société idartistes

des spectacles pour la prévention de risques, par l'humour :

---->   Nimor et Flora


4 - Communications de spectacles solidaires


ARCHIVES en juin 2010 : les deux premières annonces de ocie.fr,
en Communications solidaires pour la Culture et la Prévention

Peinture, objets insolites ou anciens :

---->   Le Président de DROUOT Holding, Georges DELETTREZ
         et ses commissaires priseurs

         ont organisé une vente aux enchères caritative,
         les 14 et 15 juin 2010 au pro
fit de Haïti après le séisme

Danse :

--->   Le théâtre de Chaillot à Paris et ses spectateurs du 9 juin 2010

       ont fait  danser Orphée
         pour reverser l'argent des places à Handicap International en Haïti